L’enseignement numérique en Roumanie, anticipé en 2015. Sorin Cimpeanu: Nous sommes fières. Déclaration extrêmement importante

L’enseignement numérique en Roumanie, anticipé en 2015. Sorin Cimpeanu
L’enseignement numérique en Roumanie, anticipé en 2015. Sorin Cimpeanu

Sorin Cimpeanu, ministre de l’Éducation a affirmé dans son discours de l’ouverture de l’Assemblé Générale de la Francophonie, qu’il a anticipé le besoin de l’enseignement numérique en Roumanie, dès 2015. 

”Je veux aussi remercier à tous les membres, les ambassadeurs et représentants des états et des gouvernements qui soutient l’activité de l’AUF. Je veux souligner mon appréciation pour la consultation mondiale initiée par recteur Slim Khalbous, initiative qui a pu montrer les besoins réels et actuelles de tous les membres AUF, de telle manière que la Stratégie 2021-2025 de l’AUF soit basée sur des besoins réels. 

Une consultation qui a bénéficié de plus de 15.000 réponses de la part des étudiants, professeurs, chercheurs, représentants de la société civile, recteurs et présidents d’université, ministres, une diversité impressionnante. En provenant de 75 pays, ces réponses ont eu une contribution essentielle pour pouvoir construire une nouvelle stratégie qui va vous être présenté par le recteur Slim Khalbous. 

La consultation mondiale a été une continuation normale de la stratégie 2017-2021, mais aussi une continuation de l’initiative ”IDNEUF”, initiative apparue en 2015 à Paris, appartenant aux Ministres de l’Éducation Supérieure et Éducation Nationale des pays francophones”, a souligné le Ministre de l’Éducation. 

”On a réussi à anticiper le besoin du numérique dans l’enseignement”

”J’ai eu la chance d’être ministre de l’Éducation en Roumanie en 2015. Après la première réunion de Paris en 2015, on a eu « IDNEUF 2 » qui s’est déroulé à Bamako (2016), « IDNEUF 3 » à Marrakech (2018) et « IDNEUF 4 » à Bucarest (2019). À Bucarest, en 2019, les ministres présent ont adopté une déclaration extrêmement importante en ce qui concerne le développement de l’enseignement numérique – la déclaration de Bucarest. 

Ainsi, on a réussi à anticiper le besoin qui se trouve devant tous les systèmes d’éducation, pendant et après cette crise sanitaire qu’on traverse maintenant, défis qui vont continuer à être essentielles même post-pandémie. Cela constitue encore une raison de satisfaction, le fait qu’on a réussi à anticiper l’importance du numérique dans le cadre de l’éducation.  

J’apprécie d’une façon tout à fait spéciale l’application du principe de la solidarité active au niveau de l’AUF. J’apprécie les réussites sur les lignes principales de développement de la stratégie 2017-2021: qualité, employabilité, développement. J’apprécie la solidarité et la coopération à l’intérieur de chacune des 10 régions, mais surtout la coopération entre les régions (les 2 régions européennes, 3 africaines, Asie-Pacifique, Moyen Orient, Océan Indien, Amérique et Caraïbes). 

Qualité dans la formation et l’éducation, qualité dans la recherche scientifique. 

Employabilité par le partenariat entre le milieu universitaire et le milieu socio-économique, opportunité qui nous aide à faire de la langue française un vrai passeport pour l’emploi et bien sûr, le développement des universités en tant que moteurs de développement locales et régionales. Ce sont des réussites de l’AUF!” a déclaré Sorin Cimpeanu à l’AUF. 

Ultimele materiale video - DCNewsTV.ro

Te-ar putea interesa

Get it on App Store Get it on Google Play




Iti place noua modalitate de votare pe dcnews.ro?

Copyright 2021 SC PRESS MEDIA ELECTRONIC SRL. Toate drepturile rezervate. DCNews Proiect 81431.

Comandă acum o campanie publicitară pe acest site: publicitate@dcnews.ro


cloudnxt1
YesMy